• Twitter Clean
  • Flickr Clean

"Sa force de persuasion, elle la puise d'abord dans la confiance en soi. C'est à cause de cette confiance en soi qui est admirable. Elle ne gaspille pas son énergie. Elle utilise le silence pour analyser son adversaire et identifier son point faible. C'est dans la faiblesse même de l'adversaire qu'elle ancre sa propre contre-stratégie. Elle est sure d’être une personne admirable, dotée d'une intelligence étonnante. Si elle se pensait stupide, le roi lui trancherait la tête. Elle a une très haute opinion de la capacité de l’être humain de transformer son destin. La magie est en vous, voilà le message de Schéhérazade. Nous arrivons au monde bien équipés pour nous défendre : notre cerveau est une arme invincible. Le respect de soi est le secret de la réussite Le harem et l'occident de Fatima Mernissi

 

Fatima Mernissi

 

Née en 1940, à Fès, dans une famille de la grande bourgeoisie marocaine. Jeune, elle s’inscrit dans l’une des premières écoles privées mixtes du Maroc et poursuit ses études à Rabat, puis en France et aux États-unis où elle décroche son doctorat en Sciences sociales en 1973, avant de regagner le pays pour enseigner la sociologie. A partir des années 1980, elle est professeure à l'institut universitaire de recherche scientifique de l'université Mohammed V à Rabat. Elle est également membre du Conseil d'université des Nations unies et mène, en parallèle avec sa carrière, un combat dans la société civile. Ainsi, elle fonde les "Caravanes civiques", le collectif "Femmes, familles, enfants" en 1981.

Auteure prolifique, elle est d’un humanisme incommensurable. Aussi se voue-t-elle au militantisme des droits des femmes dans son pays et dénonce le patriarcat dans la culture musulmane. Cette grande intellectuelle a marqué au fer rouge la scène culturelle marocaine depuis déjà un peu plus d’un demi-siècle.